Compagnie Les petits riens

Les Spectacles

La conférence du professeur Théophraste Gobelin… Vie et moeurs des lutins domestiques

Le Cabaret Mirror

Le Cabaret de Mirror

Journal intime

Journal intime

 

La boite à chaussures

La boîte à chaussures

Hugo, une chose publique

Hugo, une chose publique

Les Lectures

« CES QUELQUES MOTS, ENTRE LES LIGNES… »
(Lecture-spectacle tout public à partir de 10 ans sur la Grande Guerre)

Mise en espace, choix des textes, illustration sonore et visuelle : Francis Lachaise
Collaboration artistique: Annie Petit

La lecture se compose de lettres de poilus à leur famille, à leurs amis, mais aussi celles de ceux d’en face, les Allemands, à leurs proches… De récits et témoignages de G. Apollinaire, L-F. Céline, M. Genevoix, J. Giono, E. Jünger, E-M. Remarque… Ces lettres et témoignages mettent en évidence la petite histoire, véritable portrait en creux de ces inconnus du bataillon, ces P.C.D.F., ces « Pauvres cons du front », ils se dénommaient ainsi, ces poilus qui malgré eux vont entrer dans l’Histoire. En participant à la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale, n’étant que des passeurs, notre souhait le plus cher est de transmettre cet héritage mémoriel aux générations suivantes, d’impliquer les habitants et d’offrir à tous un peu de leur mémoire collective. Dix milliards de lettres échangées pendant ce conflit ont permis à des hommes de rester en vie.

Travail réalisé avec la participation de comédiens amateurs de Saint-Yrieix :
Sylvie Charpentier, Sylvie Duhoux, Isabelle Georget, Marie-Joëlle Mariaud, Eloïse Mazaud, Jeannick Robin, Bernadette Sussingeas, Stéphane Georget, Jacques Sussingeas, Rober Tabaraud…
Et les enfants: Noémie Fougeyrollas, Maxime Bordes, Tristan Chaunu, Arthur Georget, Alexis Lagorce, Lucas Rossignol.
-Centre culturel Jean-Pierre Fabrègue, Saint-Yrieix-la-Perche, mars 2015.

 

« DES HOMMES ET DES BÊTES DE TRANCHÉES »

(Lecture jeune public sur la Première Guerre mondiale)

Conception, interprétation : F. Lachaise et A. Petit.
Cette lecture à deux voix, adaptée pour un jeune public (à partir de 7 ans), se propose au travers de lettres et documents divers, de relater dans une première partie, les conditions de vie des hommes dans les tranchées, d’évoquer leur quotidien : la boue, le froid, la faim, les rats, les poux, la mitraille… Dans une deuxième partie est abordée la relation entre l’homme et l’animal : mascottes, messagers, combattants ou simples compagnons de tranchées, les animaux ont apporté une contribution loin d’être négligeable dans ce conflit. Le parti pris de cette lecture est de donner aux enfants la possibilité de se représenter la guerre des tranchées par le biais de cette relation qui a souvent permis de sauvegarder un peu de douceur et d’espoir dans un monde de violence extrême.

-Accueil de loisirs, Saint-Yrieix-la-Perche, octobre 2014.

« JEAN GRANDEL, LETTRES À LOUISE, CHOISEL, 1941 »

Conception, interprétation : F. Lachaise et A. Petit.
Évocation et hommage aux résistants internés au camp de concentration de Choisel, dans le cadre du 70ème anniversaire des fusillés de Châteaubriant, d’après des lettres de J. Grandel adressées à son épouse.
-Mairie de Gennevilliers, octobre 2011.

« JUSTE UNE PETITE REMORQUE… »

Conception, interprétation : F. Lachaise et A. Petit.
Lecture-spectacle, d’après des textes de Roland Dubillard.
-Quartier des Agnettes, Gennevilliers, mars 2011.

« C’EST TROP EMBERLIFICOTÉ ! »

Conception, interprétation : F. Lachaise et A. Petit.
Lecture-spectacle, d’après des textes de Karl Valentin.
-Quartier des Agnettes, Gennevilliers, décembre 2009.

« AUPRÈS DE MON ARBRE »

Conception, interprétation : F. Lachaise et A. Petit.
Lecture en plein air à l’ombre des tilleuls ; contes, poèmes, extraits romanesques
composent cette lecture rafraichissante pour une belle nuit d’été.
-Quartier du Fossé de l’Aumône, Gennevilliers, juillet 2009.

« HISTOIRES AU COIN DU FEU »

Conception, interprétation : F. Lachaise et A. Petit.
Contes d’hiver au coin du feu, une bonne soupe aux cailloux… De quoi réchauffer toute la famille !
-Neuilly-en-Vexin (95), février 2009.

« …68, MAI(S) ENCORE »

Conception, mise en espace : F. Lachaise et A. Petit.
Avec : A. Chuat, F. Lachaise et A. Petit.
Lecture-spectacle pour le 40 ème anniversaire.
Petites et grandes histoires de l’année 1968.
Témoignages, archives, articles de presse, anecdotes, tracts, slogans composent
cette lecture et nous replongent dans les évènements de mai 68.
-Maison des Agnettes, Gennevilliers, mai 2008.

« LES MOTS D’ENFANTS »

Conception, interprétation : F. Lachaise et A. Petit.
Florilège de notre enfance où maladresse et poésie ne sont jamais loin.
-Direction de la vie Citoyenne, Gennevilliers, juillet 2007.
-Association Unité Gavroche, Gennevilliers, mai 2005 et juin 2007.

« HISTOIRE DE FEMME »

Conception, mise en espace : F. Lachaise et A. Petit.
Avec : A. Chuat, F. Lachaise et A. Petit.
Recueil de textes, tantôt drôles et caustiques, tantôt graves et sidérants, sur la place des femmes dans la société française du XVème siècle à nos jours.
-Journée Internationale des femmes, Gennevilliers, mars 2009, mars 2007.
-60 ème anniversaire du premier vote des femmes, Mairie de Gennevilliers, décembre 2005.

« GENNEVILLIERS ET GENNEVILLOIS DANS LA SECONDE GUERRE MONDIALE »

Conception, interprétation : F. Lachaise et A. Petit.
Lecture de lettres de condamnés à mort, fusillés durant la seconde guerre mondiale. Inauguration de l’exposition « Gennevilliers et Gennevillois dans la seconde guerre mondiale ».
-Mairie de Gennevilliers, septembre 2005.

« LA GOURMANDISE »

Conception, interprétation : F. Lachaise et A. Petit.
Voyage gourmand au pays des livres. Menu littéraire composé d’auteurs variés, de contes de recettes, mille et une saveur à déguster en famille. A la carte pour les plus petits, le dessert surprise des contes à dévorer pour de vrai…
-Espace socioculturel AGIR, Gennevilliers, novembre 2006.

« LECTURE DE TEXTES ÉCRITS PAR LES ACCUEILLIS »

Conception, mise en espace : F. Lachaise et A. Petit.
Avec : A. Chuat, F. Lachaise et A. Petit.
-Maison de la Solidarité, Fondation Abbé Pierre, Gennevilliers, avril 2004.